lundi 27 avril 2009

Prière Pour la conversion des francs-maçons

Seigneur Jésus-Christ, qui vous plaisez à faire éclater votre Toute-Puissance en pardonnant aux pécheurs;

Vous qui avez dit: "Priez pour ceux qui vous persécutent et vous calomnient", nous implorons la clémence de Votre Cœur Sacré pour les âmes créées à l'image de Dieu qui ont été misérablement trompées par les séductions perfides et diaboliques de la franc-maçonnerie et se précipitent dans la voie de leur perte éternelle.

Ne permettez pas, nous vous en conjurons, que l'Église Votre Sainte Épouse, soit opprimé par eux plus longtemps. Mais, apaisé par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, Votre Mère, et par les prières des justes, daignez votre souvenir de Votre infinie miséricorde. Oubliez leur perversité et faites que, revenant à Vous, ils consolent l'Église de leurs crimes, et par une éclatante pénitence, qu'ils réparent les réparent et obtiennent la gloire éternelle.

Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles.
Ainsi Soit-il.

Léon XIII, le 16 août 1898.

16 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis franc-maçon depuis de nombreuses années. Je pense qu'il serait utile que les auteurs cette « prière » se posent réellement la question de ce qu'est la maçonnerie. Il faut sortir des schémas tout droit issus des fantasmes des 18e et 19e siècle.

Les maçons n'ont pas besoin que vous intercédiez pour eux auprès de la divinité. Ils savent très bien se débrouiller seuls.

Enfin, la question de l'avortement doit dépasser le clivage simpliste : « maçons contre catholiques ».

Je vous souhaite une bonne journée,

Dominique

Myō. a dit…

Merci pour le copier/coller. Vous pourriez au moins relire les textes que vous publiez ; surtout quand c'est pour "persécuter et calomnier" des frères qui ne vous ont rien demandé. Je prierai pour que vous soit accordée miséricorde, car votre folie mérite pénitence.

SOS Tout-Petits TOULOUSE a dit…

Bonjour, Dominique je suis heureux de constater qu'une discussion naisse entre catho et franc-maçons.
Tout d'abord, permettez moi de dire qu'il n'y a rien de permissif à prier pour les franc-maçons, nous prions pour les musulmans, sans pour autant dénigrer l'humain derrière.

Cependant, nous opposons la franc-maçonnerie au catholicisme, par exemple, sur l'avortement car nous pensons que bien, que vous n'interagissez pas directement dans la politique politicienne, il y a inspiration des idées maçonnes.
C'est surtout en cela que nous sommes "anti-maçons", contre les idées qui en découlent.

Bonne journée à vous aussi
Et que Dieu Vous prennent en miséricorde

SOS Tout-Petits TOULOUSE a dit…

La prière est forcément un copier/coller puisqu'elle a été écrite par Léon XIII....

"Je prierai pour que vous soit accordée miséricorde, car votre folie mérite pénitence."

Nous aimerions avoir quelques explications de plus...Sinon ce commentaire inutile sera supprimé.

Anonyme a dit…

N'importe quoi !!!

Moi la prière que j'exercerais à Dieu c'est qu'il pardonne au Pape les paroles non réfléchie qu'il ne cesse de proférer !

Qu'il pardonne à l'église de garder un discours obsolète et destructeur face à une humanité qui aurais besoin d'un rassemblement humanisme et non une société sectaire que prone les Papes !

Qu'il pardonne au catholique qui suivent aveuglement des doctrines dépassées .

Pardonne leur mon Dieu ils ne savent pas se qu'ils font !!!

PS : Et je ne suis pas franc-maçon !! Certainement une brebis égarée mais jamais un mouton de panurge !

SOS Tout-Petits TOULOUSE a dit…

Prôner une gouvernance humaniste est justement ce que combat le catholicisme car il place l'homme au centre de toute chose, et surtout au dessus de Dieu. De plus, nous ne pouvons cautionner l'influence maçonnique qui se révèle chaque jour, dans la vie sociale et politique française.

De plus, si vous priez Dieu, vous devriez savoir qu'une parole (celle de Jésus) est éternelle et immuable, le discours des papes est une chose, la doctrine en est une autre. Je ne peux que vous rejoindre, sur ce propos, par rapport aux papes de Vatican II.

Le salut des âmes, cela vous parle...?

Anonyme a dit…

Bonjour
Je suis également franc-maçon au Grand Orient de France, dont les principes fondamentaux sont la liberté absolue de conscience, et la défense de la laïcité.
Les Francs Maçons ne pratiquent pas le prozélitisme (zèle déployé pour convertir quelqu’un à ses idées, pour tenter d'imposer ses convictions)
Ce qui ne semble pas être le cas de votre pape actuel et encore moins de l'Opus Dei.
Que vous repreniez une citation papale du 19ème siècle "Priez pour les Francs Maçons" m'interpelle...
car laisse un message induit de concordance de pensée actualisée..
En ce qui concerne l'avortement :
Pouvez vous penser sérieusement que
les laïcs et autres francs maçons
ne font pas de cas de la vie humaine ?
Pensez vous vraiment que Simone Veil est une criminelle ???
Dans notre société en perpétuelle mutation, rien n'est simple.
S'enfermer dans de quelconques convictions génère l'Obscurantisme.
Demeurer critique à commençer vis à vis de soi même,revient à "rechercher la Vérité" et donc la Lumière.
Jean Gabin dans une phrase devenue célèbre disait :
"Je sais que je ne saurai jamais"
Bien à vous
Eddy

SOS Tout-Petits TOULOUSE a dit…

Nous combattons la franc-maçonnerie, par la prière et la formation de militants.

Cependant, nous dénonçons la violence, et refusons ce qui souhaitent vous atteindre par les armes.

Oui, nous refusons le dialogue s'il doit mener à un consensus avec vous. Je suis fier que l'Église Romaine Catholique garde une attitude distante à la franc-maçonnerie et bien que nous savons que votre organisation à envahit le Saint-Siège, nous croyons que Dieu vous poussera toujours en dehors.

Pour l'avortement, qui est quand même le sujet, je peux voir combien la Vie est rejeté, le travail du planning familial n'est pas d'empêcher que des femmes avortent, par l'aide et le dialogue, mais bien de les y pousser. J'ai eu l'occasion de rencontrer une jeune fille qui, enceinte, avait fait le "test" de prendre RDV avec le planning pour parler. Elle est ressorti bouleversée et s'est sentie poussée à l'acte d'une manière inhumaine.
Un état qui aime ses enfants, lutte contre l'avortement en ouvrant des structures qui guident les femmes vers un meilleur choix par la discussion.

Enfin, oui je pense que Simone Veil est une criminelle dangereuse et perverse.
De plus, nous connaissons bien ce discours sur l'obscurantisme depuis 1789 nous le subissons.

Après Jean Gabin je répondrai que je sais combien l'avortement avilie la femme, d'ailleurs les femmes les plus libres que j'ai pu rencontrer sont celles qui luttent contre l'IVG.

N'oubliez pas de dire lorsque vous nous critiquerez, que nous ne rejetons pas l'avortement pour le rejeter, des structures se sont créées pour soutenir ces femmes qui ont refusé l'avortement, mais qui ont des difficultés financières à élever leurs enfants.

Anonyme a dit…

Nous souhaiterions remercier nos amis franc-maçons pour leurs soutiens ineffables à notre belle croisade pour la Vie.
Nous vous rappelons cependant, qu'au nom de ce combat, la recherche d'un dialogue dont le but serait une "ouverture", un avancement du débat, est bien inutile....

Anonyme a dit…

Nous souhaiterions remercier nos amis franc-maçons pour leurs soutiens ineffables à notre belle croisade pour la Vie.
Nous vous rappelons cependant, qu'au nom de ce combat, la recherche d'un dialogue dont le but serait une "ouverture", un avancement du débat, est bien inutile....

Dominique a dit…

Bonjour,
Je trouve différents argumentaires dans certaines contributions qui justifient le refus de la maçonnerie par les catholiques.

Citons : « nous opposons la franc-maçonnerie au catholicisme, par exemple, sur l'avortement car nous pensons que bien, que vous n'interagissez pas directement dans la politique politicienne, il y a inspiration des idées maçonnes. »

Remarque relayée un peu plus loin : « Oui, nous refusons le dialogue s'il doit mener à un consensus avec vous. Je suis fier que l'Église Romaine Catholique garde une attitude distante à la franc-maçonnerie et bien que nous savons que votre organisation à envahit le Saint-Siège, nous croyons que Dieu vous poussera toujours en dehors. »

Enfin : « Prôner une gouvernance humaniste est justement ce que combat le catholicisme car il place l'homme au centre de toute chose, et surtout au dessus de Dieu. De plus, nous ne pouvons cautionner l'influence maçonnique qui se révèle chaque jour, dans la vie sociale et politique française. »

L'approche philosophique de la maçonnerie se situe dans une sphère parfaitement adogmatique. Personne ne détient la vérité. Les livres, fussent-ils sacrés, proposent des pistes de réflexions qui n'ont de valeur que pour ceux qui sont convaincus de l'origine divine de ces écrits.

La vérité, si tant est qu'elle existe, est à chercher au fond du cœur de chaque homme. Cette recherche est à croiser avec celle de l'autre, tout aussi valable, riche et enrichissante.

Par petites touches, le maçon dessine le chemin de sa vie. Ce n'est peut-être pas le meilleur mais c'est le sien.

Et il n'est pas nécessaire d'être croyant, quelle que puisse être la religion, pour vivre en harmonie avec le reste de la société, pour respecter les grands principes qui fondent (ou devraient fondre) le respect réciproque.

Alors oui ! la maçonnerie met l'homme au centre de tout parce qu'elle ne reconnaît pas au Livre la légitimité que vous lui portez.

Je respecte infiniment les hommes qui composent les religions et je regrette que ces hommes ne nous accordent pas la réciprocité.

Quant à l'influence de la maçonnerie dans la vie politique, elle n'a assurément pas l'envergure que vous lui prêtez. Si nous avions cette influence que vous soupçonnez, nous aurions des ministres, des présidents de la République maçons. À quand remonte le dernier président de la République maçon ? De mémoire, les années 1920 ou 1930. Si, réellement notre but était de gouverner la France, j'ai tout lieu de penser que nous n'aurions pas été d'une grande efficacité.

En revanche, le monde politique nous écoute lorsque nous parlons. Il nous écoute parce que nos 144000 voix portent.

Je préfère de loin lire un manifeste anti-maçonnique fondé sur le relativisme qui nous caractérise et qui est en pure opposition avec le dogmatisme religieux qu'un argumentaire appuyé sur une prétendue influence politique voire un complot mondial. Si le relativisme est une réalité, le complot est un fantasme.

L'avortement fait partie de ces grands sujets sur lesquels il n'y a pas de vérité toute tranchée. On peut ouvrir la discussion sur l'euthanasie. Où se situe la frontière floue entre les cas extrêmes qui soulèvent peu ou pas de question et les cas intermédiaires beaucoup plus ambigus ? Si chacun sait ce qu'est une grenouille et ce qu'est un têtard, qui est capable de dire à quel instant le têtard est devenu grenouille ?

Je sais être catégorique dans les cas extrêmes. Je m'en remets au libre arbitre de chacun lorsqu'il n'y a plus de vérité absolue sauf à ériger en dogme le respect infini de toute forme de vie quelle que puisse le prix à payer pour celui qui y est condamné. Car, en certaines circonstances, vivre peut-être une condamnation effroyable.

Je lis que « Dieu poussera toujours (les maçons) en dehors (du Vatican, je suppose) » À supposer que Dieu existe, qui peut se permettre de dire ce qu'il fera ? Quel est cet invraisemblable ego qui autorise à juger en lieu et place de Dieu ? Et Dieu nous chasserait du Vatican, à quel titre rejetterait-il des hommes et des femmes de qualité qui n'ont d'autre soucis que de vivre avec l'autre et pas contre l'autre ? Dieu serait-il capable de condamner par principe des humains qui font tout ce qu'ils peuvent pour respecter les lois de la République et, à y bien réfléchir, respecter la parole de Jésus car où est la distance entre ce qu'il a dit (ou ce qu'on lui a fait dire) et les grands principes qui régissent notre société ? À ce propos, faites moi grâce des « affaires ». Je ne réduis pas, en ce qui me concerne les catholiques aux erreurs de certaines brebis galeuses qui se parent des oripeaux de la religion.

Au final, si je devais former un vœu (qu'est-ce donc qu'une prière pour un mécréant comme moi ?), ce serait que vous vous posiez réellement la question de savoir qui sont ces francs-maçons contre lesquels vous luttez. Peut-être seriez-vous étonnés de découvrir que, si nos chemins divergent totalement, nous arrivons sensiblement au même but. Vous l'appelez paradis. Nous l'appelons accomplissement de soit mais où est la différence dés lors que chacun a vécu dans le respect de ses convictions ?

Loin de moi l'idée de dire « maçons et catholiques, même combat ». Trop de choses séculaires nous séparent. Mais je trouve plus de mordant chez les catholiques à lutter contre les maçons que l'inverse. Si nous surveillons avec une attention soutenue le respect strict de la laïcité (à ne pas confondre avec la lutte contre les religion qui n'est pas notre combat), nous ne parlons jamais ou peu s'en faut des croyants et, lorsque nous évoquons ce sujets, c'est dans le respect des convictions de chacun dés lors que nous n'avons pas à regretter un prosélytisme « agressif ».

Honnêtement, consacrez votre temps et votre énergie à des causes plus valables qu'une « Prière Pour la conversion des francs-maçons » qui n'ont aucune envie d'être convertis et qui ne le seront pas. Soyez assuré que les maçons n'implorent personne pour vous faire abandonner vos croyances.

Bonne soirée à tous,

Dominique

PS : il y a eu une très longue discussion sur la maçonnerie sur ce site : http://www.paranormal-fr.net/forum/ma-rencontre-avec-un-maitre-franc-macon-t15092.html
Peut-être pourriez-vous y jeter un œil.

SOS Tout-Petits TOULOUSE a dit…

"Quant à l'influence de la maçonnerie dans la vie politique, elle n'a assurément pas l'envergure que vous lui prêtez. Si nous avions cette influence que vous soupçonnez, nous aurions des ministres, des présidents de la République maçons."

--> Mitterrand, Chirac, De Villepin, Sarkozy,....Ces hommes politiques ont soit été franc-maçons, soit on cherchait à l'atteindre.

J'ACCORDERAI LA LÉGITIMITÉ AUX FRANC-MAÇONS...le jour où ils m'expliqueront en quoi; et cela devrait être confortant; ils sont courtisés par les hommes politiques alors qu'ils ne représentent que 140 000 électeurs potentiels....et à ce titre Nature, pèche et tradition...porte plus que vous en terme de voix.

Personnellement, je me fous de connaitre l'existence d'un complot judéo-maçonnique,ce que je vois c'est l'étendue des dégâts depuis 1789 en France. Ce que je vois c'est ce à quoi nous avons le droit suite à cette prétendue libération de l'homme, que VOUS avez guidée.

Nous arrivons à des lois liberticides telles que l'avortement...au nom de la liberté, de la raison, de l'égalité, toute ces bêtises qui enfoncent l'homme chaque jour un peu plus...

Nous aimons le dialogue et le débat, en tout cas pour moi, Je ne crois en une opposition "maçons" vs catho parce que ce que nous accusons ce n'est pas l'homme mais l'idée. Il y a des pêcheurs au sein des plus hautes instances de l'Église, cela ne fais aucun doute.

Dominique je pense que comme beaucoup de franc-maçons de bas grade vous ignorez beaucoup de choses...mais pour ma part il n'existe pas de secret maçonnique, juste un danger pour l'homme déguisés involontairement sous de bonnes intentions.

Que Dieu vous garde.

Anonyme a dit…

Comme je vous l'ai déja dit je ne suis pas un mouton de panurge !

Et c'est bien la ce qui vous gêne dans la maçonnerie, c'est que ce sont des gens libres de penser !

Non pas par procuration mais bien par leur propre moral, une moral humaniste.

Chacun est libre de faire des choix ! Et la maconnerie permet cela !

Si l'avortement est légalisé cela n'est pas une incitation à l'IVG mais un choix personnel !

Que ce choix existe est essentiel au développement personnel de l'individus ! Nul ne peut juger, mais chacun peut avoir assez d'intelligence que pour accepter les actes personnels et réfléchis des autres !

La maçonnerie permet à l'humanité d'être remplie d'Hommes libres de penser et d'agir !!!


Et c'est bien cela qui fais peur aux dictateurs et à l'Eglise !

J'espere que votre dieu vous pardonneras !!

PS : Je suis agnostique et pas franc-maçon !

SOS Tout-Petits TOULOUSE a dit…

Non, la liberté telle que vous la défendez n'est pas saine, car elle corrompt l'Homme et le mène vers la décadence, difficile d'en être jaloux!

Par contre vous semblez oublier que la Vierge lors de son apparition à l'Escorial a rappelé l'engagement des catholiques contre la franc-maçonnerie.

Puis sans parler des influences kabbalistiques et sataniques que vous entretenez à plus haut niveau...

Rebel's Artworks a dit…

Choisir (car c'est bien un choix) de devenir franc-maçon, c'est avant tout admettre de perdre sa conscience et sans doute aussi son âme. Les prières à la conversion du serpent sont vaines. La prière pour le salut de la Race et de notre Mère Patrie la France sont une priorité.
Commentaire court mais précis.
FRANCE! Jeunesse! Révolution!

Rabbi Emmanuel a dit…

Rabbi.Emmanuel@laposte.net
Attention aux amalgames!Sur un chiffre absolu de 100 dans le monde,seuls les 96 % de maçons reconnus par la Grande Loge d'Angleterre peuvent se prévaloir du titre de "francs-maçons",qui oeuvrent à la "Gloire du Grand Architecte de L'Univers",et ne sont pas des "athées stupides"(Pasteur Anderson)En d'autres termes,au niveau européen et international,les 5 % restants ne sont pas reconnus comme francs-maçons.Pour la vraie franc-maçonnerie,les membres du "Grand-Orient"de France ou de Belgique ou du Canada et ses succursales philosophiques("loge mixte" etc.) sont des traîtres et des imposteurs,dont les idéaux et les actions sont la négation même de l'authentique maçonnerie!Il ne suffit pas de mettre un clergyman pour être un vrai prêtre catholique,il faut avoir été ordonné par un évêque en communion avec Rome!Ni de porter une kippa pour être un vrai rabbin!Et encore moins de porter un compas et une équerre pour être un vrai maçon!Un point commun chez ces imposteurs qui ont totalement dénaturé et trahi la franc-maçonnerie héritière des bâtisseurs de cathédrales:la haine du judéo-christianisme,c'est-à-dire la haine du judaïsme et du christianisme.Le "Grand Orient"de France est un club ultra-caviar,poujadiste et corporatiste,qui défend efficacement ses membres:pas beaucoup de chômeurs et de non-diplômés dans ses rangs... Que des nantis confortables et privilégiés du système:fonctionnaires,hauts fonctionnaires,enseignants,médecins,professions libérales et médicales,avocats,juges,magistrature,patronat,milieux de la finance...